vendredi 24 mars 2017

~*~ 19 mois pour mon trésor ~*~

19 mois c'est presque 9kg (enfin)! 19 mois c'est ton deuxième printemps. 19 mois c'est de nouveaux mots comme gâteau, ton préféré! 19 mois c'est ta deuxième visite chez le coiffeur. C'est aussi une poussette qui ne sort presque plus du placard. 19 mois c'est un nouveau jeu : le ballon.


samedi 4 mars 2017

"Ô temps, suspends ton vol !"

Ici le temps file plus vite que ne battent les ailes d'un colibri. Les nuits hachées avec Paul, les absences de l'amoureux, un nouveau job qui me prend beaucoup de temps de préparation, le temps perdu en voiture dans les embouteillages, les courses, les visites chez le docteur, l'administratif à gérer. Bref. Je me sens épuisée et je n'ai le temps de rien. Pas même le temps de venir ici. Pourtant j'ai un tas d'idées d'articles pour vous!

Malgré quelques moments câlins, des bains au calme le soir, des soirées entre amis, des dîners en amoureux je me sens fatiguée et dépassée. Le temps gris et pluvieux n'arrange rien!

Alors ce matin, seule avec Paul, je n'ai pas pris de petit-déjeuner, je n'ai pas rangé la maison, je n'ai pas lancé de lessive, je n'ai pas travaillé, je ne me suis pas occupée des amendes et factures par contre j'ai décidé de jeter quelques affaires dans un sac, de prendre la voiture et d'aller passer deux jours en Normandie. Ce bol d'air ne peut que nous faire du bien! Et si en plus je trouve le temps de vous préparer quelques articles cela serait super n'est ce pas? 





Pour illustrer cet article quelques photos prises par nounou de Paul en ballade avec ses copains.

Bon weekend à tous, et n'oubliez pas PRENEZ LE TEMPS!

Comme le disait Lamartine : 
"Ô temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices, suspendez votre cours ! Laissez-nous savourer les rapides délices, des plus beaux de nos jours !"

Je vous embrasse.

Laura




jeudi 23 février 2017

~*~ 18 mois pour mon trésor ~*~



18 mois c'est 8,500 kg et 74 cm (ça monte tout doucement). 18 mois c'est une canine qui t'a fait terriblement mal. 18 mois c'est une visite aux urgences et une angine. 18 mois c'est toujours l'hiver et donc ton premier gros pic de fièvre à 39,5°C. 18 mois c'est la fin du programme de réintroduction du lait de vache et c'est une réussite! 18 mois c'est donc la fin des petits pots maison de maman et la découverte de ceux de nounou. 18 mois c'est ta deuxième rencontre avec le sable Normand et cette fois tu y as marché. C'est aussi tes deux premiers jours en tête à tête jour et nuit avec ton papa sans maman. 18 mois c'est plusieurs semaines de bonnes nuits (19h45-9h). Mais 18 mois c'est aussi la fin de ces bonnes nuits avec la reprise du travail de maman. 18 mois c'est un tipi dans le salon. C'est aussi un nouveau jouet : une dînette. 


vendredi 10 février 2017

DIY : un coussin étoile

En vacances, sans amoureux ces derniers jours et avec un bébé qui dort (oui oui il dort de 20h à 8h30) il a fallu que j'occupe mes soirées. J'ai donc ressorti ma machine à coudre et mes chutes de tissu récupérés à droite à gauche. Après avoir refait quelques bavoirs à Paul (le tuto ici) et un doudou lapin j'ai eu envie de lui faire un lit douillet pour le récompenser d'y dormir tout seul comme un grand chaque soir depuis plusieurs jours. Résultat : deux petits coussins étoiles.

Vous trouverez le patron ici.


couture

couture

couture

couture

couture

couture

couture

couture

Je vous embrasse.


Laura

mercredi 8 février 2017

La crise de la trentaine, ça existe?



Le weekend dernier j'ai fêté mes 29 ans. Ma dernière année dans la vingtaine. On fait encore plutôt jeune lorsque l'on dit "j'ai 29 ans" mais avouez que l'on fait tout de suite plus adulte responsable quand on répond "j'ai 30 ans". Et pourtant une seule année de différence.

lundi 30 janvier 2017

" De l'autre côté il y a le monde mon trésor "

Un weekend tous les 3, une envie de voir la mer, quelques heures plus tard nous y sommes. La côte Normande si chère à nos yeux (je vous en parler déjà ici pour la toute première fois de Paul alors qu'il n'avait que quelques mois). La plus belle! Nos yeux brillent, Paul explore. 

"De l'autre côté de la mer mon Trésor il y a le monde, je te souhaite de le découvrir."

mer, cabourg weekend

mardi 24 janvier 2017

~*~ 17 mois pour mon trésor ~*~

Hier Paul a eu 17 mois, et je n'ai pas eu une seconde à moi pour terminer et publier cet article, alors le voici avec un jour de retard.

17 mois c'est la varicelle + la gastro. 17 mois c'est repasser sous la barre des 8kg à cause de ces vilains virus. 17 mois c'est toujours plus de "maman"! C'est aussi toujours autant de galères de sommeil. 17 mois c'est ne plus vouloir manger des purées mais vouloir faire tout seul avec sa fourchette les mêmes assiettes que les grands. 17 mois c'est la découvert de Petit Ours Brun. C'est aussi l'achat d'un pot que l'on contemple pour l'instant. 




dimanche 22 janvier 2017

L'instant retrouvé #5

amoureux, rire, Italie, sourire, rigolade

Cette photo est floue. Elle est floue certainement parce que j'avais bu un peu trop de vin. Ou bien parce que j'étais aussi occupée à rire. Cette photo c'est nos vacances en Italie. C'est CE rire, celui de l'amoureux, celui que j'aime par dessus tout, celui tellement fort qu'il en ferme les yeux, celui d'un petit garçon qui essaie de se contenir et de rigoler dans ses moustaches, celui du garçon que j'aime, celui qui me fait craquer.

Je vous embrasse.

Laura

dimanche 15 janvier 2017

"Papa tu me manques"

L'amoureux a un job particulier, ou plutôt une organisation du temps de travail originale. Difficile de prévoir, difficile de trouver un équilibre, difficile d'instaurer une routine. Il peut ne pas partir en déplacement pendant 1 mois puis partir tout le mois d'après! Le dimanche, la semaine à venir peut être cool puis tout bascule à 18h avec un email. Toute l'organisation de la semaine est alors à revoir. 

Depuis que Paul est là il essaie de limiter tous ces changements imprévus, il essaie d'être le plus présent possible. Lorsqu'il n'est pas en déplacement il est en "home office" comme ils disent : il travaille depuis la maison. Ce qui je dois le dire est plutôt appréciable. Quand je suis à la maison aussi avec Paul cela lui permet d'en profiter entre deux emails. Et lorsque je suis au travail il prend alors le temps de s'occuper de Paul avant de l'emmener à la nounou et va le rechercher tôt le soir. 

Paul a 16 mois et j'ai l'impression que le manque de son papa, lors des déplacements, commence à se faire sentir. Il a le même comportement avec moi mais lorsque son papa rentre il n'y a plus que lui qui compte! Il entre alors dans une période d'angoisse pendant 1 ou 2 jours. Il ne veut plus se coucher, il refuse de s'endormir, hurle dès qu'on le met dans son lit. Et je pense que c'est tout simplement parce qu'il a peur que son papa ne soit plus là à son réveil. Il ne joue presque plus car il ne veut pas quitter les bras de son papa. Si ce dernier a le malheur de sortir de l'appartement, rien que pour aller chercher le courrier ou descendre les poubelles, il hurle derrière la porte et est inconsolable. 

Alors on profite au maximum des moments passés ensemble! Câlins à n'en plus finir, dodo avec papa et maman, promenades, randonnées en forêt sur le dos de papa, cuisine, escapades en Normandie ou ailleurs, on déballe les cadeaux de papa (eh oui on ne revient pas de déplacement sans un petit cadeau pour Paulo), on danse, on chante, on rit. 

Et je dois dire, en toute objectivité bien sûr, que mon fils est très intelligent, il a trouvé une technique imparable pour que son papa ne parte plus ou du moins pas sans lui. Promis nous ne lui avons pas montré, il a trouvé ça tout seul!

déplacement professionnel, absence


Déplacement professionnel, manque, absencedéplacement professionnel, manque, absence


Et vous, les mamans solos pour cause d'homme en déplacement, comment gérez vous ça au quotidien avec vos enfants? Ont-ils aussi ce manque? Comment les apaiser


Je vous embrasse et vous souhaite une excellente semaine.

Laura



vendredi 13 janvier 2017

DIY : Petit lapin tricoté



D'après l'idée de Merci Raoul j'ai profité de la sieste de Paul pour lui confectionner ce petit lapin en tricot. Et hop bébé malade a le sourire en découvrant ce petit cadeau au réveil!

Ce tuto est réalisé par les élèves de la classe de Raoul et bien je vous dis BRAVO les enfants! Vous êtes douées.

Je me suis permise quelques petites modifications à vu d’œil mais si vous souhaitez suivre le tuto pas à pas je vous invite à consulter la page de Merci Raoul




tricot, crochet



Avouez que c'est l'occupation parfaite avec ce vent et cette pluie/neige battante dehors! 


Je vous embrasse.


Laura

mercredi 11 janvier 2017

// Détruire le mythe de la mère parfaite //

Il y a quelques jours je recevais un mail d'une lectrice. Pas de partage, pas de remerciement, pas d'échange, pas de conseil bref rien de positif. Seulement un mail me reprochant de volontairement présenter à mes lectrices que le "beau" dans ma vie de maman. D'après elle je participe comme de nombreuses blogueuses parentales à faire culpabiliser les autres mamans, comme elle le dit les mamans "normales". 


mardi 10 janvier 2017

L'instant retrouvé #4

5 jours à la maison pour prendre soin de mon petit boutonneux. Profiter également de ce temps pour ranger, trier, laver. En rangeant la bibliothèque je suis tombée sur mon album de grossesse et c'est avec plaisir que je me suis replongée dans ces souvenirs pourtant pas si loin mais qui me semble dater d'une éternité. 

Cet album a été réalisé en famille, c'est la tata de Paul qui a fait les photos. A la campagne, en toute intimité et j'en garde un super souvenir! D'autant que je ne pensais jamais les voir car ma belle-sœur s'est fait voler son sac à main peu de temps après, sac à main qui contenait la carte SD de l'appareil photo! Quelle surprise quand j'ai reçu l'album, elle avait pris soin de garder le fait qu'elle en avait déjà fait tirer!

Revoir ces photos me rappellent à la fois de doux souvenirs et à la fois des souvenirs douloureux. Et en même temps je me surprends à imaginer ma deuxième grossesse! Non non ce n'est pas une annonce. Un désir oui mais pas pour tout de suite. Nous avons besoin d'y voir un peu plus claire, de profiter encore de notre Paulo et rien que de lui, de trouver un lieu de vie qui nous corresponde et un travail dans lequel on s'épanouisse. 

grossesse, séance photo, photographie grossesse, enceinte